Découvrez les 6 axes du projet de David Rachline et de la liste "Fréjus Réunie"

Une ville attractive

Le bilan sur

Une ville attractive et rayonnante

Le développement de notre attractivité et de notre rayonnement est un enjeu clé pour attirer de nouvelles entreprises, et donc de l’emploi, et aussi de préserver nos commerces de proximité. Nous devons également nous adapter à une concurrence touristique accrue et aux nouvelles attentes des visiteurs, en nous appuyant notamment sur notre riche patrimoine romain. Car Fréjus, station touristique et balnéaire, est aussi une ville d’art et d’histoire.

Nos propositions :

Nous voulons ainsi agir :

° pour un centre-ville redynamisé :

  • en poursuivant notre programme de rénovation des rues de notre centre historique (plus de 4 M€ déjà investis depuis 2014. La rénovation de la rue Saint-François de Paule a été entamée début 2020. Cela s’accompagnera de la poursuite et du renforcement de notre aide à la rénovation des façades et des toitures
  • en mettant en oeuvre, avec la CAVEM, une « opération de revitalisation du territoire» (dispositif issu de la loi « ELAN » de novembre 2018) pour mobiliser l’ensemble des acteurs institutionnels, et donc de nouveaux financements
  • en créant un nouveau bâtiment, bien intégré au sein de la place Paul-Vernet (réalisation en concertation avec l’Architecte des Bâtiments de France), pour y regrouper les services administratifs municipaux, parallèlement à la création sur le site d’un parking souterrain avec des places plus nombreuses
  • en développant, en lien avec les associations et chambres consulaires, de nouvelles formules commerçantes (boutiques à l’essai, boutiques éphémères, valorisation du terroir, systèmes de livraison, présence sur internet du commerce de proximité,…)

° pour notre dynamisme économique et touristique :

  • en créant, en lien avec la CAVEM, un pôle universitaire et de formation supérieure, permettant aux jeunes de poursuivre leurs études sur notre territoire
  • en accueillant de nouvelles entreprises, là encore en relation avec la CAVEM, notamment dans les secteurs de la croissance verte, des métiers de la mer et de la « silver economy »
  • en créant des espaces de « coworking» dans le cœur de ville, particulièrement utiles pour les auto-entrepreneurs, les professions libérales et les start-ups
  • en créant de nouveaux équipements structurants et en faisant évoluer nos animations et notre offre (tourisme patrimonial, tourisme vert en lien avec l’opération « Grand Site » de l’Estérel notamment) pour sortir progressivement de la saisonnalité et répondre aux nouvelles attentes touristiques
  • en continuant à promouvoir et étendre notre circuit des métiers d’art, qui permet à de talentueux artisans de présenter leurs créations, ainsi que les marchés artisanaux et de créateurs

° pour notre culture et notre patrimoine :

  • en achevant un nouveau parc arboré avenue du XVe Corps (travaux prévus en 2020/2021) et en finalisant la mise en valeur de la plate-forme romaine, avec un itinéraire piéton débouchant sur la villa Marie
  • en valorisant le site du Port romain, ce qui permettra la création d’un itinéraire pour relier Port-Fréjus II au centre historique et d’un nouveau parc, avec également un centre d’interprétation permettant la découverte virtuelle du site antique
  • en pérennisant notre nouveau festival d’été et nos grands rendez-vous culturels
  • en lançant, en fin de mandat, la création d’un grand musée archéologique pour présenter nos riches collections
  • en poursuivant les travaux de réfection de l’Aqueduc Romain et de la Chapelle Cocteau, et en rénovant la chapelle Valescure pour en faire un nouvel espace culturel et associatif
  • en assurant la remise en état du site patrimonial de la mosquée Missiri, témoin de la présence des troupes coloniales, devenu propriété de la Ville en 2019
  • en lançant les travaux de rénovation de la Villa Aurélienne et de mise en valeur de son parc, ainsi que la réhabilitation de l’Espace Caquot, pour y renforcer l’accueil de manifestations culturelles et de salons et y accueillir également des congrès
  • en finalisant l’évolution de l’Ecole de musique vers un statut de Conservatoire, dans une perspective intercommunale renforcée
  • en poursuivant notre soutien à la rénovation/extension du musée des troupes de marine
  • en renforçant encore notre appui aux associations promouvant l’identité et les traditions fréjusiennes