Lettre ouverte au personnel municipal
03/12/2020
Retrouvez la lettre ouverte de David Rachline adressée au personnel communal.

Madame, Monsieur,

Depuis 2014, je mesure et apprécie au quotidien l’investissement et la qualité du travail des agents municipaux, au service de Fréjus et des Fréjusiens. Je tenais tout d’abord à vous en remercier et à vous en féliciter. Chacun d’entre vous, quel que soit son métier ou sa position hiérarchique, participe pleinement à notre mission de service public, pour améliorer la qualité de vie des habitants.

Durant ces six dernières années, j’ai ainsi pu m’appuyer sur vous et ai souhaité agir pour vous. Certes, les contraintes budgétaires et statutaires n’ont pas permis de répondre à toutes les attentes. Et je vous ai demandé des efforts, pour améliorer notre qualité de service tout en maîtrisant nos dépenses, ce qui est une impérieuse nécessité. Vous l’avez compris et avez répondu présent.

Nous avons engagé dès 2015, en concertation avec vos représentants au CTP, un vaste plan de lutte contre la précarité pour permettre aux agents contractuels de catégorie C d’être désormais mis en stage dans un délai maximum de 3 ans. A ce jour, 114 agents ont bénéficié de cette mesure.

Nous avons également veillé à être au maximum des quotas de promotion autorisés dans le cadre des CAP, même si ceux-ci ne permettent pas toujours de répondre à de légitimes demandes d’avancement.

Nous avons mis en place un régime indemnitaire plus transparent, afin de parvenir à une meilleure équité et de mieux tenir compte de l’investissement et des résultats.

Nous avons également renforcé notre plan de formation, notamment en matière d’hygiène et sécurité au travail, ainsi que l’accompagnement des agents à la préparation des concours et examens professionnels pour faciliter leur évolution de carrière.

Nous avons aussi été attentifs aux souhaits de mobilité interne, et  tenté d’y répondre au mieux lorsque cela était possible.

Nous avons enfin pris différentes mesures pour améliorer le bien-être et la sécurité au travail, en relation avec vos élus au CHSCT.

Demain, il nous faudra continuer à renforcer notre qualité de service tout en poursuivant la maîtrise de nos dépenses. Nous y parviendrons grâce à la poursuite de l’implication de chacun d’entre vous, une implication qu’il est important de pleinement reconnaître.

Ainsi, les projets de déménagement des services techniques d’une part, de regroupement des services administratifs en centre-ville d’autre part, permettront à nombre d’entre vous de bénéficier de meilleures conditions de travail.

Comme je l’ai indiqué lors du dernier CTP, nous augmenterons dès cette année certains quotas de promotion pour les catégories C, lorsque cela est réglementairement possible, et renforcerons l’action sociale de la commune, en premier lieu en faveur des agents aux salaires les moins élevés.

Nous travaillerons également à développer encore la formation ainsi que la gestion prévisionnelle des compétences pour faciliter les réorientations en cours de carrière et les mobilités internes.

Nous continuerons progressivement à faire évoluer le régime indemnitaire pour tenir pleinement compte de l’investissement et de la valeur professionnelle.

Enfin, nous renforcerons la formation du management de proximité pour laisser toute la place à l’écoute de chacun.

Nous le ferons avec un souci constant de poursuivre le dialogue social constructif que nous avons noué avec vos représentants élus. Nous le ferons pour que vous puissiez trouver dans votre travail de bonnes conditions d’épanouissement et d’évolution. Nous le ferons enfin dans l’objectif d’adapter constamment notre administration à l’évolution des attentes comme à celle des techniques, afin de toujours améliorer la qualité du service offert aux habitants.

Nous le ferons ensemble, pour Fréjus et pour les Fréjusiens.

Très cordialement,

David Rachline.

Partagez cet article :