Déclaration de M. Gérard Charlier de Vrainville
01/04/2020
Déclaration de M. Gérard Charlier de Vrainville relative à son soutien à la liste « Fréjus Réunie » de David Rachline

« Il faut écouter beaucoup et parler peu pour agir en politique », disait le Cardinal de Richelieu.  C’est ce que j’ai tenté de faire à la fin de mon mandat de conseiller municipal. En mai dernier, j’appelai dans les colonnes de « Var Matin » à  un rassemblement autour d’un projet d’intérêt communal sans exclusive, en écartant les schémas politiques traditionnels, ces élections municipales n’étant pas l’apanage des partis mais des citoyens fréjusiens.

 

Il apparait que c‘est l’intérêt militant qui  a pris le pas,  avec pléthore de candidatures d’intérêts personnels, partisans ou  militants. Seul monsieur le maire a écouté et entendu en faisant novation avec un projet de rassemblement sans étiquette autour de sa personne, dans  une volonté d’union et de progrès  pour notre ville.

 

C’est pourquoi j’ai décidé de soutenir cette candidature, non pas pour des intérêts abstraits ou politiques mais pour le pragmatisme gestionnaire qu’elle représente et la modernité de sa forme. Je veux défendre et promouvoir les intérêts économiques de la ville. Cette union citoyenne  pourra dynamiser Fréjus, dans un contexte difficile pour les villes moyennes comme la nôtre face aux grosses métropoles voisines de notre région. Le seul but au final étant l’accomplissement d’actions et d’une gestion  qui rendront plus heureux  ses habitants et amélioreront la qualité de vie de notre cité. Le projet porté par David Rachline  est de cette nature.

 

Quand on s’engage dans la vie publique, on le fait avec conviction, pour servir  son prochain et ses concitoyens ou sa ville  au delà de toutes considérations polémiques. « L’homme sérieux doit semer la cause sans emportement » : ce sera ma volonté dans cette campagne électorale citoyenne.

Partagez cet article :