Communiqué de Nassima Barkallah
20/09/2020
Pourquoi je rejoins la liste « Fréjus réunie » de David Rachline

Fille d’immigrés tunisiens, j’ai grandi à Fréjus et ai développé mes premières expériences professionnelles entre la Tunisie et la France. Je me suis ensuite tournée vers le secteur de l’économie sociale et solidaire avant de m’investir dans le milieu associatif, fondant en 2013 l’association Scara-b, dévolue à l’éducation populaire et à l’aide humanitaire. De 2014 à 2016, j’ai également été présidente d’un centre social en quartier prioritaire à Fréjus. En juin 2016, j’ai été élue Vice-Présidente de la Chambre Economique France-Tunisie, dont l’objectif est de développer des activités économiques entre les deux rives de la Méditerranée. Je suis également relais territorial pour la République en Marche.

En 2014, à ma prise de fonction comme présidente de centre social, j’ai pensé que j’allais être une adversaire de David Rachline, nouvellement élu. Mais nous avons été des partenaires institutionnels. J’étais face à un homme pragmatique, loin de l’incantation idéologique et du dogmatisme que certains ont voulu lui reprocher. Nous avons œuvré pour l’intérêt général, malgré l’éloignement de nos adhésions politiques.

Pour des raisons personnelles, je suis particulièrement impliquée dans la lutte contre les violences faites aux femmes et également pour l’insertion des personnes handicapées, et je consacre mon temps à des combats qui me tiennent à cœur : la justice sociale, la solidarité, l’humanisme, l’éducation, l’égalité.

Aujourd’hui, je souhaite poursuivre ces combats et porter haut mes convictions. C’est pourquoi j’ai souhaité répondre à l’appel de David Rachline et rejoindre son équipe. Pour continuer à soutenir des actions pour l’éducation, pour l’inclusion, pour le bien-être des seniors, pour les femmes victimes de violences, pour l’accessibilité de l’espace public, pour le développement économique. Pour que Fréjus soit réunie, au-delà des couleurs politiques et des esprits partisans, pour faire croître les liens de proximité et rendre la ville de Fréjus plus attractive encore.

Partagez cet article :